Syrie - Raqqa : une bataille aux multiples enjeux stratégiques, militaires, géopolitiques et urbains

Au nord-est de la Syrie sur le grand axe fluvial de l’Euphrate, Raqqa était une importante ville de 300.000 habitants. En mars 2013, elle fut la première capitale de province syrienne à tomber entre les mains de la rébellion. Devenue le fief de Daech, Raqqa va devenir sa capitale informelle en Syrie et il va y établir son administration alors que les candidats au Jihad affluent du monde entier. La bataille pour sa libération, qui s’est étendue du 2 juin au 20 octobre 2017, a détruit ou endommagé 80 % des logements. Cette bataille présentait de multiples enjeux stratégiques, militaires, géopolitiques et urbains. Depuis la ville tente de penser ses plaies dans un contexte géopolitique local, national et continental qui demeure confus et mouvant. Elle est emblématique de nouveaux types de conflits et d’affrontement, en particulier en zones urbaines, et des difficultés de sortie de crise et de reconstruction.
Publié dans : 
Pour les cibles : 
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements