Le nord de l’arc jurassien : la fabrique d’un territoire montagnard transfrontalier

Vu de l’espace, le nord du massif du Jura se distingue nettement de par la discontinuité paysagère qu’il constitue. Cet ensemble montagnard transfrontalier forme une barrière naturelle. Mais si cet espace est contourné par les grands axes de circulations, il n’est pas pour autant enclavé, ou en marge. Les sociétés, de part et d’autre de la frontière franco-suisse qui coupe le massif, ont su, depuis bien longtemps, mettre en valeur les atouts de ce milieu particulier et transformer certaines contraintes en opportunités, afin de développer des systèmes productifs adaptés. La question est donc territoriale. Il s’agit de fabriquer un territoire montagnard compétitif, afin de survivre dans le contexte de la mondialisation, et, s’y intégrer. Mais la particularité du nord de l’arc jurassien est sa situation d’interface frontalière. La question de la territorialisation et celle de la frontière se croisent.
Publié dans : 
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements