6 Mars 2018

Les Seychelles, une île face à la pression foncière touristique

L’occupation et l’aménagement de l’espace à Mahé sont problématiques puisque ce petit territoire (150km²) accueille 85 000 habitants et demeurent le principal pôle touristique des Seychelles.
image_globale_pression_fonciere.jpeg

Cette image a été prise par un satellite Pléiades le 31/08/2014. Il s’agit d’une image en couleurs naturelles, de résolution native à 0,70m, ré-échantillonnée à 0,5m.

Relief et plaines littorales réduites

Comme de multiples îles tropicales, Mahé présente une topographie très contrastée. Le point culminant se situe à 906m d’altitude, au Morne seychellois. Ce sommet est à 3km du littoral. Ce passage de reliefs centraux importants dominant des plaines littorales réduites se fait par des versants abrupts dont la gestion est essentielle, en particulier en zone climatique tropicale. La population de Mahé, dont celle de la capitale Victoria, principales infrastructures de communication, activités industrialo-portuaires ainsi que touristiques doivent donc trouver leur place sur un pourtour littoral réduit.

 Cette image a été réalisée en superposant l’image satellitaire et un Modèle Numérique de Terrain (MNT). Il s’agit d’une représentation numérique des valeurs d’altitude du relief. Ainsi les couleurs déterminent les différences d’altitude sur l’île de Mahé entre 0m (bleu) et 906m (point culminant de l’île en marron). Elle permet donc de rendre compte du caractère extrêmement accidenté de la topographie locale et de ses conséquences sur l’occupation des plaines littorales. Les chiffres indiqués correspondent aux courbes de niveau distantes de 50m les unes entre les autres).


Le projet d'aménagement d'une "île nouvelle", l'île de la persévérance

Pour résoudre ce problème de pression foncière et de conflit d’usage sur les surfaces littorales, les autorités se sont tournées vers la création d’îles artificielles. L’île de la Persévérance est en cours d’aménagement et doit selon les plans proposés offrir un logement à quelques 10 000 personnes soit quasiment 15% de la population du pays. Véritable « ville sur une île », elle sera pourvue d’une école (1), d’un centre de soins (2), d’un hôtel de police (3), d’une caserne de pompiers (4) et d’un centre commercial (5). Parmi les groupes immobiliers présents dans la réalisation de ce projet, on compte 2 groupes chinois (China State Quindao et China Shenyang).


une autre île artificielle en devenir, l'île aurore

Un nouveau projet est en cours de réalisation sur l’île Aurore : il s’agit de réaliser une 2ème marina, sur la modèle d’Eden Island, qui comportera un amarrage pour les yachts, des hôtels, des écoles, 15 000 logements, un centre communautaire et des espaces verts. Ce projet a été annoncé en novembre 2017 par la Seychelle News Agency et son financement est encore à trouver entre autorités locales et investisseurs étrangers. Son futur est encore incertain mais il démontre bien tout l’intérêt à prévoir des solutions pour éviter les conflits d’usage aux Seychelles dont la répartition de l’occupation du sol est la suivante : Forêts, 38.6% / Agriculture, 16.7% / Espaces protégés, 10%/ Résidentiel, 20% / Bâti non résidentiel, 7.7%.

d'autres fiches geoimage sur les seychelles

Les Seychelles, un archipel touristique dans l'Océan Indien
Les Seychelles, une île ouverte au tourisme
Les enjeux environnemetaux du tourisme aux Seychelles