Frontière Etats-Unis / Canada : les chutes du Niagara

Constituées d'un ensemble de trois chutes d’eau, les chutes du Niagara sont situées sur la rivière Niagara qui relie le lac Érié au lac Ontario. Elles sont à la frontière entre le Canada et les États-Unis

Cette image des chutes du Niagara témoigne à la fois de l’ampleur du site naturel, de sa valorisation urbaine et touristique et de son caractère frontalier, la ville transfrontalière de Niagara Falls s’étendant sur les deux Etats d’Amérique du Nord. Au nord de l’image se trouve le Canada, au sud les Etats-Unis qui sont reliés par le Rainbow Bridge bien visible à droite.

Les chutes sont réparties en deux ensembles séparés par une île en territoire étatsunien. Entre cette île et la partie méridionale se déploient les « chutes étatsuniennes », de l’autre côté les « chutes du fer à cheval » facilement identifiables. La hauteur maximale des chutes est de 57 m. et la largeur maximale de 945 m.  

Nous sommes ici dans l’Amérique du Nord des Grands Lacs, la rivière Niagara reliant le Lac Erié au Lac Ontario. Le débit moyen de 2 800 m3/s, mais 5 720 m3 en haute saison, en fait les chutes les plus importantes d’Amérique du Nord, reflétant l’immensité du bassin hydrographique drainé par le fleuve Saint-Laurent et ses affluents.  Comme le montre l’image, une partie des eaux est dérivée pour alimenter une centrale hydroélectrique côté canadien. 

Ce lieu emblématique est le support à une large production culturelle (peinture, littérature, audiovisuel…) et un site touristique très attractif.



L'image présentée, a été prise par le satellite Pléiades 1A le 07/01/ 2012. Il s’agit d’une image en couleur naturelle, de résolution native à 0,70m, ré-échantillonnée à 0,5m.
Contient des informations Pléiades © CNES 2012, Distribution Airbus DS, tous droits réservés. Usage commercial interdit.