Éthiopie - Addis Abeba : une capitale en ébullition

En 1886, Menilek, roi du Choa — roi des rois d’Éthiopie en 1889 — fonda sa nouvelle capitale, Addis Abeba alors qu’il conquérait, au sud et à l’est, les hautes terres et leurs périphéries basses, tout en repoussant les puissances coloniales. Le site occupe une position centrale, stratégique, à la jonction des plateaux et des montagnes du nord et du sud, et commande une large brèche vers le Rift qui conduit, au Kenya vers le sud et à Harar et à Djibouti vers l’est. La brève occupation italienne (1936-1941) a renforcé sa fonction de capitale et l’installation de l’OUA, en 1963, a affirmé son rôle politique en Afrique. Freinée pendant la Révolution (1974-1991), la croissance de sa population suit l’emballement récent de l’économie éthiopienne. Les inégalités sociales et territoriales et les affrontements pour la terre et le pouvoir, qui ébranlent l’Éthiopie, concentrent, dans la capitale et à ses périphéries, des explosions de violence.
Publié dans : 
Pour les cibles : 
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements