Etats-Unis. Orlando, du parc de loisirs de Walt Disney à la capitale mondiale de « l’entertainment »

Lorsque Walt Disney décide au début des années 1960 que le sud de la ville d’Orlando accueillera son nouveau parc à thèmes (aujourd’hui plus vaste que la ville de San Francisco), le centre de la Floride, jusque-là en marge par rapport aux dynamiques littorales, devient un haut-lieu de l’influence culturelle américaine. Avec ces 60 millions de visiteurs annuels (dont 20 millions pour le Magic Kingdom de Disney), cette région du Comté d’Orange est ainsi devenue depuis une capitale mondiale : celle de l’amusement, des parcs d’attraction et de la consommation induite par ces activités… Dans ces plaines marécageuses, c’est une image de l’American Way of Life et de sa diffusion globale par le biais de la mondialisation qui ont vu le jour : le parc à thèmes et le parc d’attractions, nouveaux lieux de la société des loisirs.
Publié dans : 
Pour les cibles : 
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements